Lapins à Longues Oreilles innocents: Un cauchemar pour Napoléon

Napoléon Bonaparte fut l’Empereur français de 1804 à 1814 (et pendant les Cent-Jours en 1815). Il fut peut-être l’un des chefs militaires les plus en vue qui mena plusieurs campagnes couronnées de succès jusqu’à sa défaite à la bataille de Waterloo, le dimanche 18 juin 1815. Suintant de confiance après avoir mené de nombreuses campagnes victorieuses à travers le sous-continent, il dirigea son armée contre la Prusse. Il semblait qu’il avait presque gagné la guerre lorsque les forces alliées se sont jointes à la Prusse et l’ont attaqué du flanc droit et du centre. Il fut impitoyablement écrasé et dut céder le trône de l’Empire de France au bout de quatre jours.

Napoléon Bonaparte Dans Son Étude Aux Tuileries, vers. 1812 par Jacques Louis David | Crédits Photo: Collection privée d’images de Bridgeman

D’après la littérature et comme l’histoire l’a dépeint, la bataille de Waterloo semble être la défaite la plus humiliante de Napoléon. Mais apparemment, il existe une autre défaite beaucoup plus ingrate et humiliante dans sa carrière de commandant de l’armée. Ce n’était pas contre une autre armée d’humains sur un champ de bataille, mais des lapins innocents dans un festin de célébration. OUI ! DES LAPINS! DANS UN FESTIN DE CÉLÉBRATION!

Un Lapin Innocent / Imaginez les Ancêtres de cette Créature Ont repoussé le Grand Napoléon

Comme tout événement historique, celui-ci a lui aussi de nombreuses façades. Mais il existe un récit commun ou plutôt une anecdote sur laquelle la plupart des historiens s’accordent. C’est probablement en juillet 1807 que Napoléon avait signé le traité de Tilsit. Le traité de Tilsit est une série de deux accords signés par Napoléon à la suite de sa victoire à Friedland à Tilsit. Le 7 juillet 1807, la guerre entre l’Empire français et la Russie impériale est officiellement terminée et un traité d’alliance est signé. Ainsi, les deux empires ont jeté des frissons autour de l’Europe avec cette alliance majeure. Le 9 juillet 1807, le deuxième traité entre la France et la Prusse est signé qui prive la nation de près de la moitié de son territoire et rend Napoléon cardinalice sur le continent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.