Analyse

Les changements aux règles ont été approuvés à l’unanimité par le Conseil des gouverneurs de la Ligue, les directeurs généraux de la LNH et le Comité de compétition au cours de la semaine dernière. Les opérations hockey de la LNH travailleront sur le langage précis du Livre de règles au cours des prochaines semaines. Voici un aperçu des changements :

EXTENSION DU DÉFI DE L’ENTRAÎNEUR

NOUVELLE CATÉGORIE: En plus du Défi de l’entraîneur pour “Hors-jeu” et “Interférence sur le gardien de but”, une troisième catégorie permettra au Défi de l’Entraîneur d’appels de but sur la glace qui suivent des jeux en zone offensive qui auraient dû entraîner un arrêt de jeu, mais qui ne l’a pas été.

Ce changement permettra de contester des jeux qui peuvent impliquer des rondelles qui ont touché le filet des spectateurs, des rondelles qui sont fortement collées à un coéquipier en zone offensive, des rondelles qui sont hors jeu mais qui sont ensuite touchées en zone offensive et des passes de main qui précèdent sans arrêt de jeu et qui se terminent finalement par la marque d’un but. Les jeux qui impliquent des “arrêts discrétionnaires” (par exemple, des appels de pénalité) ne seront pas soumis à un défi de l’entraîneur.

Les défis de l’entraîneur pour ces types de jeux (et pour les défis “hors-jeu”) ne seront disponibles que si la rondelle ne sort pas de la zone d’attaque entre le moment de l’infraction “manquée” et le moment où le but est marqué.

PÉNALITÉS POUR DÉFIS INFRUCTUEUX: Le nombre de Défis de l’entraîneur pouvant être réalisés ne sera plus limité en fonction de la disponibilité du temps d’arrêt d’une équipe. Les équipes seront autorisées à exercer le Défi d’un Entraîneur à tout moment, mais avec des “conséquences” croissantes pour les Défis infructueux. Les conséquences des Défis d’Entraîneur infructueux seront uniformes dans les trois Catégories de Défis d’Entraîneur: (1) pénalité mineure pour Avoir Retardé le Match lors du premier Défi d’Entraîneur infructueux d’un Club; et (2) double pénalité mineure pour Avoir Retardé le Match pour chaque Défi d’Entraîneur supplémentaire qui échoue.

La Salle de situation de Toronto continuera d’être responsable d’amorcer l’examen vidéo dans la dernière minute du temps réglementaire et des heures supplémentaires, ainsi que d’avoir l’autorité finale sur toutes les décisions d’examen vidéo du Défi de l’entraîneur avec les commentaires et les consultations des officiels sur la glace et d’un ancien officiel qui était en poste dans la Salle de situation.

EXAMEN PAR LES ARBITRES DES APPELS DE PÉNALITÉS MAJEURES/DE MATCH ET DES DOUBLES PÉNALITÉS MINEURES DE HAUT NIVEAU

PÉNALITÉS MAJEURES &: Les arbitres seront tenus d’effectuer un examen vidéo sur la glace pour toutes les pénalités majeures (non combattantes) et de match qu’ils évaluent sur la glace dans le but de: (a) “confirmer” la pénalité; ou (b) “réduire” la pénalité à une pénalité mineure de deux minutes. Les arbitres n’auront pas la possibilité d’annuler complètement une pénalité appelée.

Les arbitres recevront toute la vidéo disponible pour examiner leurs propres appels, mais ne consulteront pas autrement la salle de situation de la LNH en ce qui concerne leur examen.

DOUBLE MINEUR POUR HAUTE ADHÉRENCE: Les arbitres auront la possibilité d’effectuer une révision vidéo sur la glace pour confirmer (ou non) leur appel initial sur la glace, et, en particulier, si le bâton causant la blessure apparente était réellement le bâton du joueur pénalisé. L’examen par l’arbitre de toutes les pénalités de Haut niveau / de Double mineure sera discrétionnaire et non obligatoire et sera effectué sans consultation de la Salle de situation de la LNH.

AUTRES MODIFICATIONS APPROUVÉES AUX RÈGLES

CASQUES: Sous réserve d’autres consultations avec l’Association des joueurs de la LNH sur le langage précis, un joueur sur la glace dont le casque se détache pendant le jeu doit (a) quitter la surface de jeu, ou (b) récupérer et remplacer son casque correctement sur sa tête (avec ou sans sa jugulaire attachée). Un joueur qui fait un jeu sur la rondelle ou qui est en position de faire un jeu immédiat sur la rondelle au moment où son casque se détache doit avoir une occasion raisonnable de terminer le jeu avant de quitter la glace ou de récupérer et de remplacer son casque. Le non-respect de ce qui précède entraînera une pénalité mineure imposée au joueur fautif. Un joueur qui enlève intentionnellement le casque d’un adversaire pendant le jeu se verra infliger une pénalité mineure pour rudesse.

CHANGEMENTS DE LIGNE POUR L’ÉQUIPE DÉFENSIVE : L’équipe défensive n’aura pas droit à un changement de ligne lorsqu’un gardien de but gèle la rondelle sur un tir de l’extérieur de la ligne rouge centrale. De même, si les actions d’un patineur de l’équipe défensive provoquent un arrêt en délogeant involontairement le filet de ses amarres, l’équipe défensive ne sera pas autorisée à effectuer un changement de ligne. Dans ces deux cas, l’équipe offensive aura le choix du point de zone d’extrémité où l’affrontement aura lieu.

CONFRONTATIONS À LA SUITE D’UN GIVRAGE & POUR COMMENCER UN JEU DE PUISSANCE : À la suite d’un givrage ainsi qu’au début de tout jeu de puissance, l’équipe offensive aura le choix de la zone d’extrémité qui marquera l’affrontement.

BUT ATTRIBUÉ: Si le poteau de but est délibérément déplacé par un gardien au cours d’une “échappée”, un but sera attribué à l’équipe non fautive.

RONDELLE HORS LIMITES: Lorsque l’équipe attaquante est responsable de la mise hors jeu de la rondelle dans la zone attaquante, dans tous les cas, l’affrontement se fera à l’un des deux points de mise en jeu dans la zone attaquante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.